Navigation – Plan du site

Editorial du numéro 25

Editorial do número 25
Editorial of Issue 25
Hervé Théry et Neli Aparecida de Mello-Théry

Texte intégral

1Dans la présentation de la revue Confins sur son site (https://confins.revues.org/​5815), nous avions indiqué qu'une « préférence [est] donnée aux articles comparatifs et aux articles de Brésiliens sur l’Europe ». Plusieurs articles de ce numéro s'inscrivent parfaitement dans cette perspective.

2Elle apparait déjà dans le premier article, où Wanderley Messias da Costa analyse « Le retour de la Russie, les États-Unis / OTAN et la crise en Ukraine: géopolitique du Nouvel Ordre Mondial », qui a en outre le mérite de porter un regard géographique sur des évènements très récents. Elle est aussi présente dans a chronique de terrain d'Aldomar Rückert, qui – juste retour des choses après tant de récits d'explorateurs européens de leurs voyages parmi les tribus exotiques du Brésil – en observe une qui ne l'est pas moins dans les palais européens de Bruxelles. Elle l'est enfin, et dans une perspective comparative, avec le compte-rendu qui reprend l'introduction de l'ouvrage dirigé par José Alberto Rio Fernandes et Maria Encarnação Beltrão Sposito, « La nouvelle vie de l'ancien centre des villes portugaises et brésiliennes », qui met en parallèle des évolutions divergentes de part et d'autre de l'Atlantique. Nous nous réjouissons de ce que l'affichage de cette priorité porte ses fruits et espérons en accueillir d'autres dans les prochains numéros.

3Ce numéro 25 comporte par ailleurs deux groupes distincts de textes, sur le monde rural et sur les villes brésiliennes. Dans le premier groupe Alexandre Gori Maia et Antonio Marcio Buainain dessinent « La nouvelle carte de la population rurale du Brésil », Eduardo Paulon Girardi propose « Une lecture de la question agraire dans le Mato Grosso ». Thierry Bonaudo, René Poccard-Chapuis, Cassia Coutinho, Jean-François Tourrand et Laura Duarte décrivent «  Le cluster de Rio Verde ou l’interaction de l’agrobusiness et du développement territorial au Brésil », João Santos Nahum et Cleison Bastos dos Santos celui de « L´essor de la palme à huile dans la micro-région amazonienne de Tomé Açu, Pará ». Associant production agricole, développement et tourisme, Shana Sabbado Flores montre « La dimension territoriale de l'innovation et le développement durable dans le territoire de la cachaça et des derivés de la canne à sucre – Litoral Nord du Rio Grande do Sul », Everaldo Batista da Costa, Maria Geralda de Almeida, Rafael Fabrício de Oliveira et Rúbia de Paula Rúbio la « Réalisation sociale de la nature par le tourisme dans la Chapada dos Veadeiros ».

4Côté urbain, Maria Terezinha Serafim Gomes étudie « Villes moyennes, nouveaux espaces de production et restructuration de l'espace urbain à Uberaba-MG », Oséias Teixeira Da Silva « La région métropolitaine de Rio de Janeiro aujourd'hui : reprise économique et restructuration spatiale ». Enfin deux articles abordent la ville de façon inhabituelle dans une revue géographique, sous l'angle culturel – mais néanmoins très géographique – pour Cristiano Nunes Alves, « Quand les rues abritent l’art: la scène hip hop à Recife (1980-2014) », et sous l'angle historique pour Eliane Kuvasney, « La carte de la fortification de la ville de São Paulo à l'occasion de la Revolte Libérale de 1842. Contexte et utilisations actuelles ».

5Les autres articles maintiennent une ligne éditoriale essentielle de Confins, celle de la diversité des approches et des objets. Elisabeth Cristina Dantas et Adriano Lima Troleis de Araújo abordent « Ressources didactiques, formation initiale d’enseignement et le processus enseignement-apprentissage dans le Pibid géographie UFRN », la position de recherche de Deocleciano Bittencourt Rosa, Leonardo Cristian Rocha, Lucelma Aparecida Nascimento, Victor Matheus Bacani et Fabiana Sílvia Damasceno « Les environnements des cerrados et aspects de l’occupation du sol dans la région de São José dos Talhados ». La chronique de terrain d'Aldomar A. Rückert déjà mentionnée montre que « Pendant que l'Union européenne célèbre sa nouvelle politique régionale, les réfugiés frappent à sa porte » et une des images commentées du même auteur – un des plus fidèles contributeurs de la revue – porte sur « Thèmes et cartographies pour un programme de recherche en Amérique du Sud ». Deux autres images commentées signalent – après avoir été indiquées à la revue par des membres du comité éditorial – des « Images persuasives » et quelque peu manipulatrices tandis qu'« Une carte révèle les équipes qui ont le plus de “j'aime” dans chacun des 5570 villes du Brésil ». Les comptes rendus de livres sont eux aussi divers, avec celui de la « Géographie du Juste » de Bernard Bret, de « La nouvelle vie de l'ancien centre des villes portugaises et brésiliennes » de José Alberto Rio Fernandes et Maria Encarnação Beltrão Sposito, citée ci-dessus, et d'un « Un atlas de l'expansion urbaine » qui date de quelques années mais que nous avons tenu à signaler parce qu'il privilégie l'approche comparative, dans le temps et dans l'espace.

6Bonne lecture à tous.

7Hervé Théry, Neli Aparecida de Mello-Théry

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Hervé Théry et Neli Aparecida de Mello-Théry, « Editorial du numéro 25 », Confins [En ligne], 25 | 2015, mis en ligne le 16 novembre 2015, consulté le 23 mars 2017. URL : http://confins.revues.org/10624

Haut de page

Auteurs

Hervé Théry

Articles du même auteur

Neli Aparecida de Mello-Théry

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Confins – Revue franco-brésilienne de géographie est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.

Haut de page
  • Logo Revue soutenue par l’Institut des sciences humaines et sociales du CNRS
  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • Logo Index Latindex
  • Logo IHEAL (Institut des Hautes Études de l'Amérique Latine)
  • Logo CREDA (Centre de recherche et de Documentation sur les Amériques)
  • Logo USP (Universidade de São Paulo)
  • Revues.org