Navegação – Mapa do site

Editorial du numéro 31

Editorial of issue 31
Éditorial do número 31
Hervé Théry e Neli Aparecida de Mello-Théry
Este artigo é uma tradução do:
Editorial do número 31

Texto integral

  • 1 Bilbo a été développé par OpenEdition Lab, programme de recherche et développement commencé en 2011 (...)
  • 2 Informations tirées de « Bilbo, un outil d’annotation automatique des références », La Maison des r (...)

1Notre revue dispose désormais de façon régulière d'une des innovations les plus prometteuses développées par OpenEdition, le logiciel1 Bilbo (Bibliographical Robot), capable de détecter, d’identifier, d’analyser et d’étiqueter les références bibliographiques présentes dans les documents. Par des méthodes de fouille de texte et d’apprentissage automatique, Bilbo identifie le prénom et le nom des auteurs, les titres, les éditeurs, l’année et le lieu d’édition de chaque référence bibliographique2.

2Cela lui permet d’extraire l’information pour pouvoir interroger le moteur de recherche de CrossRef, agence officielle d’enregistrement de Digital Object Identifier (DOI, « identifiant d’objet numérique »), dont la base de données contient des millions de références scientifiques. Bilbo peut ainsi récupérer le DOI quand il existe, et l’ajouter à la référence dans la bibliographie du document, sous la forme d’un lien cliquable qui permet alors d’accéder directement à la ressource citée.

3En début de bibliographie, une mention précise que des fonctionnalités ont été ajoutées par Bilbo, ainsi qu'un symbole qui permet, en cliquant dessus, d'accéder à toutes les références bibliographiques identifiées par des DOI que contient le document (on peut alors choisir parmi les trois formats de citation proposés : APA, MLA ou Chicago).

4En cliquant sur le symbole en regard de la référence, on peut accéder à la référence bibliographique identifiée par son DOI, et choisir parmi les trois formats de citation proposés.

5Le Digital Object Identifier (DOI) est le cœur d’un mécanisme d’identification de ressources numériques, comme les revues, les livres, articles scientifiques, rapports, vidéos, etc. Il est parfois comparé aux ISSN ou ISBN pour le web, mais c’est aussi une alternative à l’instabilité des URL par l’association de la localisation du document et des métadonnées qui lui sont liées. Grâce à cette identification pérenne, il est donc toujours possible de retrouver l’emplacement d’un document numérique pourvu d’un DOI.

6Nous rappelons que depuis 2009, OpenEdition acquiert à ses frais des DOI pour les numéros et articles des revues adhérentes de Revues.org, ainsi que pour les livres et documents des éditeurs adhérents d’OpenEdition Books.

7Afin de permettre à Bilbo de progresser dans la détection des DOI sans ambiguïté, nous invitons donc les auteurs à insérer les DOI dans leurs références bibliographiques, lorsqu’ils existent et sont connus.

8Le travail d’interrogation de la base de données de CrossRef est assez long et l’ajout des DOI aux références bibliographiques par Bilbo a lieu la nuit (fuseaux horaires européens). Si l’on tient compte de la répartition géographique majoritaire des revues et éditeurs des plateformes, l’affichage se fait donc le lendemain en cas de premier chargement d’un document.

9Bilbo est maintenant capable de reconnaître et d’extraire des références dans les bibliographies. À présent, l’équipe d’OpenEdition Lab travaille à la prochaine étape, Bilbo 2, qui permettra d’identifier les références contenues dans les notes de bas de page, tout en préparant le corpus d’apprentissage qui permettra plus tard à Bilbo d’apprendre à reconnaître les références implicites dans le corps des documents.

Le numéro 31

10Ce numéro 31 de Confins s'ouvre sur trois articles concernant l'Amazonie, « Informalité dans l'environnement bâti et ségrégation socio-spatiale dans le Plateau Guyanes : le cas de Santana en Amapá et Cayenne en Guyane française », de Jodival Mauricio da Costa, Luana Rocha de Souza et Jacy Soares Corrêa Neto, « Territorialité de l'espace public dans une ville riveraine dans le nord de l'Amazonie brésilienne - Afuá, Pará », de José Marcelo Martins Medeiros, Jacy Côrrea Neto et Mariana Martins Medeiros et « L'Amapá et la Guyane française en tant que couloir transfrontalier », de José Alberto Tostes et José Francisco de Carvalho Ferreira.

11Les trois articles suivants traitent de thèmes d'actualité très large, la migration, l'intégration frontalière et paiement des services environnementaux, concernant l'ensemble du Brésil et au-delà, même s'ils sont abordés à partir d'exemples locaux, « Aspects généraux de la dynamique immigratoire au Brésil au XXIe siècle », de Roberto Rodolfo Georg Uebel et Aldomar Arnaldo Rückert, « Intégration ou séparation? Une réflexion sur la gouvernance territoriale en argent de la construction de l'intégration du pont São Borja-Brésil / Santo Tomé-Argentine » de Muriel Pinto, Ronaldo Bernardino Colvero et Alex Sander Barcellos Retamoso et « Paiements pour services environnementaux dans des zones de sources : étude de cas du Ribeirão Balainho, São Paulo » de Claudete Bezerra dos Santos Canada, Carlos Alberto Mariotoni et Paulo Sergio Franco Barbosa.

12Un article à première vue loin des préoccupations d'une revue franco-brésilienne les complète, « Les Comores, le Visa Balladur et l’hécatombe au large de Mayotte : une analyse transdisciplinaire de la question complexe des migrations comoriennes » de Tiziano Peccia et Rachele Meda. En réalité ce n'est pas le cas, pas seulement parce que Mayotte est un territoire français mais parce que la question des réfugiés et des migrations induites par les gradients de développement entre territoires est une de celles qui affecte le monde entier.

13Elle a été une des motivations fortes d'un épisode de l'histoire récente du Brésil, qui fait l'objet du premier dossier de ce numéro, coordonné par Olivier Compagnon, et qu'il présente dans son introduction, « Uma terra prometida ? Regards sur les migrations européennes vers le Brésil, XIXe-début XXe siècles ». Le dossier est formé par trois articles, « L’émigration de l’archipel de Madère vers São Paulo à la fin du XIXe siècle : étude socio-économique et statistique », de Nelly de Freitas, « Les Portugais dans l’Empire du Brésil (1822-1889) : les trajectoires spécifiques des hommes de lettres au sein de la colonie portugaise de Rio de Janeiro », de Sébastien Rozeaux et « Visages du Brésil méridional : l´immigration polonaise et italienne au Paraná entre la fin du XIXe et le début du XXe siècle » de Márcio de Oliveira, et d'une conclusion de Géraldine Vaughan, « Penser l’histoire des migrations au Brésil dans une perspective globale ».

14Un second dossier, formé par un choix d'articles issus du cinquième séminaire itinérant franco-brésilien « villes et rivières dans l'histoire », tenu en 2016 au long de l'Araguaia, comme l'expliquent les coordinateurs du séminaire et du dossier, Laurent Vidal et Gercinair Silvério Gandara, dans leur introduction « Villes, rivières et patrimoine ».

15Les articles ont une forte composante historique, comme « En Lixboa sobre lo mar (Tage) organisation et structure de l'espace urbain des origines au XIVe siècle », de Carlos Guardado da Silva, « Rivières et marais dans les premières représentations cartographiques de la vila de Campos Goitacazes: imagination géographique et des luttes de pouvoir (de la fin du XVIIIe au début du XIX siècle) », de Maria Isabel de Jesus Chrysostomo, « La Nouvelle-Orléans et la rivière Mississippi : une perspective géo-temporelle braudélienne » de Kent Mathewson, « Histoires de Fluvitoires en Amazonie », de Martine Droulers ou « Paysage culturel de la ville Templière de Tomar. La rivière Nabão comme Identité urbaine », de Margarida Valla.

16D'autres sont des réflexions plus actuelles, comme « Rivières: le territoire de l'eau sur les rives des villes: le cas des rivières d'Uruaçu-GO », de Gercinair Silvério Gandara, « Vues du rio Araguaia : presse du Goiás et imagination au XIXe siècle », d'Eliete Barbosa de Brito Silva et Leandro Mendes Rocha ou « Rincão do Inferno: patrimoine géo-environnemental et culturel sur la rivière Camaquã », de Clarisse Ismério, Lize Helena Cappellari, Ângela JagminCarretta et Elisabeth Drumm.

17La rubrique « position de recherche » de ce numéro comprend la présentation de la thèse récemment soutenu par Raimundo Jucier Sousa de Assis, « La production de la pensée géographique au Brésil dans les livres de l’exposition universelle de Chicago, aux États-Unis », celle des comptes rendus trois analyses, « Pour une théorie urbaine critique entre la justice et le droit à la ville », de César Simoni Santos, « Le monde dans nos tasses. Trois siècles de petit déjeuner », de René Somain et « Le paradigme du drone armé volant », de Licio Caetano do Rego Monteiro.

18Bonne lecture à tous.

Topo da página

Notas

1 Bilbo a été développé par OpenEdition Lab, programme de recherche et développement commencé en 2011 avec les équipes d’OpenEdition et du Laboratoire informatique d’Avignon (LIA), puis du Laboratoire des sciences de l’information et des systèmes (LSIS, Aix-Marseille université - CNRS), grâce à l’obtention d’un Google Grant for Digital Humanities qui en a permis le financement initial.

2 Informations tirées de « Bilbo, un outil d’annotation automatique des références », La Maison des revues, http://maisondesrevues.org/680

Topo da página

Índice das ilustrações

URL http://confins.revues.org/docannexe/image/12156/img-1.jpg
Ficheiro image/jpeg, 28k
URL http://confins.revues.org/docannexe/image/12156/img-2.jpg
Ficheiro image/jpeg, 19k
Topo da página

Para citar este artigo

Referência eletrónica

Hervé Théry e Neli Aparecida de Mello-Théry, « Editorial du numéro 31 », Confins [Online], 31 | 2017, posto online no dia 20 Junho 2017, consultado o 25 Setembro 2017. URL : http://confins.revues.org/12156

Topo da página

Autores

Hervé Théry

Artigos do mesmo autor

Neli Aparecida de Mello-Théry

Artigos do mesmo autor

Topo da página

Direitos de autor

Licence Creative Commons
Confins – Revue franco-brésilienne de géographie est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.

Topo da página
  • Logo Revue soutenue par l’Institut des sciences humaines et sociales du CNRS
  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • Logo Index Latindex
  • Logo IHEAL (Institut des Hautes Études de l'Amérique Latine)
  • Logo CREDA (Centre de recherche et de Documentation sur les Amériques)
  • Logo USP (Universidade de São Paulo)
  • Revues.org