Navigation – Plan du site
Imagens comentadas /Images commentées

Une ascension, une œuvre : la baie de Rio de Janeiro vue du Corcovado par Pierre Deffontaines.

Uma ascensão, uma obra: a baía de Rio de Janeiro de Janeiro visto do Corcovado por Pierre Deffontaines
Antoine Huerta

Entrées d’index

Index géographique :

Guanabara, Rio de Janeiro
Haut de page

Texte intégral

1Le 22 juillet 1959, le géographe français Pierre Deffontaines entreprend « la montée au Corcovado par Santa Teresa ». Il raconte ainsi son excursion : « Déjeuner là haut. Dessin de tout le panorama. Descente par un petit chemin en pleine forêt vierge de Painera au jardin botanique, bel exploit pour notre âge mûr ! » Une promenade géographique en somme, mais qui se concrétise par la réalisation d'un dessin : la baie de Rio de Janeiro, vue depuis le Corcovado.

  • 1 Cette série de dessins provient de la riche collection iconographique de Pierre Deffontaines, dépos (...)

2Ces dessins1 qui recouvrent six planches de papier blanc, au format proche du quart-raisin, méritent que l'on s'y attarde un moment. Réalisés à l'encre noire, ils donnent à voir cette ville installée en bordure de la baie de Guanabara, ainsi que les différentes formations géomorphologiques de ce lieu unique.

  • 2 Petit guide du voyageur actif, Paris, Presses d'Ile de France, 1980, 91 p.
  • 3 C'est cette émotion que cherche à rendre compte le géographe lorsqu'il transmet ses observations. E (...)

3Ces dessins ne sont peut-être pas exceptionnels par leur traitement technique, mais ils relèvent à nos yeux, d’une manière Deffontaines. Dans sa « méthode du voyageur actif, pour faciliter les enquêtes locales »2, le géographe se plait à souligner tout d’abord l'« importance du premier contact avec la nature dans un pays nouveau ». Premier point : « Le plus vite possible, faire une ascension qui permette de découvrir la nature environnante, le tableau du pays du haut d'une colline, d'un clocher, d'une vraie montagne. Cette première rencontre est émouvante »3. Nous retenons deux choses dans cette application : « prendre de la hauteur », et « l'émotion face à un paysage nouveau ». Deffontaines applique exactement les méthodes qu'il a établies pour son enseignement et sa recherche au Brésil, au cours des années 1930. Pour son retour à Rio, il semblerait qu’il tienne à retrouver ses premières émotions brésiliennes.

  • 4 Pierre Deffontaines participe alors aux célébrations d'anniversaire organisées pour les vint-cinq a (...)
  • 5 Elle se remémore l’époque où ils apprenaient à connaître leur « cher Brésil ». Cf. le Livre de nos (...)

4Même si nous voulons considérer que ce dessin n’est dû qu’à la seule beauté de Rio de Janeiro, nous ne pouvons oublier pour autant que cette image en six volets est la seule production de Deffontaines atteignant de telles dimensions : Et que l’on ne s’arrête pas à la somptuosité de la vue ! Deffontaines est un infatigable voyageur, qui a contemplé d’époustouflants panoramas au cours de ses pérégrinations. Alors quoi ? Tout porte à croire que de longues années après ses premières missions brésiliennes, il nourrisse une véritable saudade de Rio et du Brésil. Son épouse, Geneviève, qui aime toujours à se souvenir de leurs premiers jours dans ce pays, note ainsi à la date du 14 juillet 1959 : « Journée de travail. Pendant que Pierre assiste aux sessions, où il intervient parfois (ses dessins accompagnent ses cartes)4, j'écris le Livre de raison. Nous revivons nos extraordinaires journées de juin »5. Ces fameuses journées qui sont alors évoquées, sont celles de juin 1934, lorsque Pierre Deffontaines est appelé au Brésil pour sa première mission universitaire.

5Ce dessin est donc porteur, non seulement des techniques et thèmes chers au géographe, mais témoigne, pour qui connaît son histoire, de l’émotion et de la ferveur de ses premiers temps brésiliens.

Les dessins de Pierre Deffontaines

Les dessins de Pierre Deffontaines

6En complément au texte d’Antoine Huerta, le panoramique de 1959 en regard de photos de 2002

BNC Barcelone et clichés Confins

Haut de page

Notes

1 Cette série de dessins provient de la riche collection iconographique de Pierre Deffontaines, déposée par sa famille, en 1995, à la Bibliothèque de Catalogne (Barcelone - Espagne). Pierre Deffontaines a été directeur de l'Institut français de cette ville de 1939 à 1963. Il a fait du dessin, un élément à part entière de sa géographie et nous a laissé de très nombreuses pièces illustrant les territoires qu’il a parcourus, en Amérique et en Europe. La Méditerranée reste toutefois l’aire la plus abondamment illustrée.

2 Petit guide du voyageur actif, Paris, Presses d'Ile de France, 1980, 91 p.

3 C'est cette émotion que cherche à rendre compte le géographe lorsqu'il transmet ses observations. Et c'est en cela, aussi une forme de poétique de la géographie qui se présente à nous.

4 Pierre Deffontaines participe alors aux célébrations d'anniversaire organisées pour les vint-cinq ans de l'Association des géographes brésiliens (AGB) dont il fut l’un des co-fondateurs en 1934 à São Paulo avec Luiz Flores de Moraes Rego, Rubens Borba de Moraes et Caio Prado Jr.

5 Elle se remémore l’époque où ils apprenaient à connaître leur « cher Brésil ». Cf. le Livre de nos jours (journal qu’elle a tenu avec son époux durant presque cinquante années) : vol. 10, du 2 décembre 1957 au 17 février 1962.

Haut de page

Table des illustrations

Titre Les dessins de Pierre Deffontaines
URL http://confins.revues.org/docannexe/image/5645/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 292k
URL http://confins.revues.org/docannexe/image/5645/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 284k
URL http://confins.revues.org/docannexe/image/5645/img-3.jpg
Fichier image/jpeg, 296k
URL http://confins.revues.org/docannexe/image/5645/img-4.jpg
Fichier image/jpeg, 292k
URL http://confins.revues.org/docannexe/image/5645/img-5.jpg
Fichier image/jpeg, 280k
Légende BNC Barcelone
URL http://confins.revues.org/docannexe/image/5645/img-6.jpg
Fichier image/jpeg, 356k
Légende BNC Barcelone et clichés Confins
URL http://confins.revues.org/docannexe/image/5645/img-7.jpg
Fichier image/jpeg, 649k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Antoine Huerta, « Une ascension, une œuvre : la baie de Rio de Janeiro vue du Corcovado par Pierre Deffontaines.  », Confins [En ligne], 5 | 2009, mis en ligne le 21 mars 2009, consulté le 20 août 2017. URL : http://confins.revues.org/5645 ; DOI : 10.4000/confins.5645

Haut de page

Auteur

Antoine Huerta

Doctorant (sous la direction de Laurent Vidal), Université de La Rochelle, Centre de Recherche en Histoire Internationale et Atlantique (CRHIA - EA 1163), antoine_huerta@hotmail.com

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Confins – Revue franco-brésilienne de géographie est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.

Haut de page
  • Logo Revue soutenue par l’Institut des sciences humaines et sociales du CNRS
  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • Logo Index Latindex
  • Logo IHEAL (Institut des Hautes Études de l'Amérique Latine)
  • Logo CREDA (Centre de recherche et de Documentation sur les Amériques)
  • Logo USP (Universidade de São Paulo)
  • Revues.org