Navigation – Plan du site
Imagens comentadas /Images commentées

Migrações para o Brasil

Migrations vers le Brésil
Confins

Entrées d’index

Index de mots-clés :

migrations

Index by keywords :

migrations

Index géographique :

Brasil / Brésil

Índice de palavras-chaves :

migrações
Haut de page

Texte intégral

1A imagem do Brasil continua sendo positiva, como testemunha o número migrantes que desejam instalarem-se estes no país. Ao fazê-lo, eles mantêm a tradição secular de imigração que dura pelo menos desde o século XIX, quando tantos Europeus, Portugueses e Espanhóis, mas também Italianos e Alemães, e outros ainda, escolheram o Brasil para “fazer a América”.

  • 1  Demandas de autorização de imigração depositadas junto ao Ministério do Trabalho. Trata-se  obviam (...)

2A análise das autorizações de imigrar emitidos em 20081 confirma que o movimento desde estas regiões continua, ainda que com menos amplitude que outrora. Acrescenta-se a ele uma migração vinda de países que não tinham o hábito de enviar migrantes para o Brasil, como os Estados Unidos. Outros países asiáticos, como as Filipinas, acrescentam-se doravante aos fluxos vindos do Japão desde mais de um século. Observa-se igualmente movimentos desde os países vizinhos, de onde vêm os migrantes pobres, atraídos pela prosperidade relativa do Brasil, em relação às situações de depressão ou crise do seu próprio país.

3-------------------------

  • 2  Demandes d'autorisation d’immigration déposées auprès du Ministère du Travail. Il s’agit évidentem (...)

4L'image du Brésil, qui reste très positive, comme en témoigne le nombre de migrants qui souhaitent s’installer dans ce pay. Ce faisant, il sprolongent la tradition séculaire d’immigration qui remonte au moins au XIXe siècle, ou tant d'Européens, Portugais et Espagnol mais aussi Italiens et Allemands, et bien d'autres encore, ont choisi le Brésil pour « faire l'Amérique ». L’analyse des autorisations d'immigrer délivrées en 20082 confirme que le mouvement depuis ces régions continue, même si c'est avec moins d'ampleur que jadis. S'y ajoute une migration venue de pays qui n'avaient pas l'habitude d'envoyer des migrants vers le Brésil, comme les États-Unis, et d'autres pays asiatiques, comme les Philippines, s'ajoutent désormais aux flux venus du Japon depuis plus d'un siècle. On observe également des mouvements depuis les pays voisins, d’où viennent des migrants pauvres, attirés par la prospérité relative du Brésil, par rapport aux situations de dépression ou de crise de leur propre pays.

5Os destinos escolhidos no interior do Brasil são variados segundo as origens dos migrantes: São Paulo, a capital econômica, atrai migrantes de todas nacionalidades, o Nordeste parece atrair particularmente europeus. A novidade mais marcante é o aparecimento de migrantes asiáticos: aos japoneses acrescentam-se os coreanos, chineses e, mais recentemente, indianos. Sua distribuição no país é semelhante a das outras nacionalidades, à exceção do fluxo de algumas centenas de japoneses a se direcionar à Amazônia, explicado pela presença na Zona Franca de Manaus, na qual se instalaram numerosas empresas japonesas.

6.

7Les destinations choisies à l'intérieur du Brésil sont diverses selon les origines des migrants : São Paulo, la capitale économique, attire de partout, le Nordeste semble attirer tout particulièrement les Européens. La nouveauté la plus remarquable est l’apparition de migrants asiatiques, aux Japonais s'ajoutent des Coréens, des Chinois et plus récemment des Indiens. Leur répartition dans le pays est semblable à celle des autres nationalités, à une exception près un flux de quelques centaines de Japonais qui se dirigent vers l'Amazonas, ce qui s'explique par la présence de la zone franche de Manaus, où sont installées de nombreuses entreprises japonaises.

Haut de page

Notes

1  Demandas de autorização de imigração depositadas junto ao Ministério do Trabalho. Trata-se  obviamente da parte oficial dos fluxos migratórios, aqueles que passam pela via formal (submetida ao governo brasileiro), não da  imigração clandestina ou semi-clandestina

2  Demandes d'autorisation d’immigration déposées auprès du Ministère du Travail. Il s’agit évidentement de la partie des flux migratoires qui passe par la voie formelle (soumise officiellement au gouvernement brésilien), pas de l'immigration clandestine ou semi-clandestine.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Confins, « Migrações para o Brasil », Confins [En ligne], 7 | 2009, mis en ligne le 29 octobre 2009, consulté le 21 septembre 2017. URL : http://confins.revues.org/6151 ; DOI : 10.4000/confins.6151

Haut de page

Auteur

Confins

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Confins – Revue franco-brésilienne de géographie est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.

Haut de page
  • Logo Revue soutenue par l’Institut des sciences humaines et sociales du CNRS
  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • Logo Index Latindex
  • Logo IHEAL (Institut des Hautes Études de l'Amérique Latine)
  • Logo CREDA (Centre de recherche et de Documentation sur les Amériques)
  • Logo USP (Universidade de São Paulo)
  • Revues.org