Navigation – Plan du site
Resenhas

Le Jari. Géohistoire d'un grand fleuve amazonien

François-Michel Le Tourneau et Anna Greissing (collab.)
Hervé Théry
Référence(s) :

Presses Universitaires de Rennes, collection Des Amériques, 246 p., ISBN : 978-2-7535-2149-

Texte intégral

1Le livre de François-Michel Le Tourneau (avec la collaboration d'Anna Greissing) sur le Jari, un fleuve amazonien lointain, situé aux confins1 de la Guyane française et du Brésil, est le fruit à la fois d’une abondante documentation historique, restituée par de très nombreuses illustrations, de recherches collectives menées par le Creda et ses partenaires dans le cadre du programme de recherche ANR Duramaz2 et d'une expérience personnelle de géographe de terrain, pour ne pas dire d'explorateur, digne successeur de ceux qui l'ont précédé dans cette même vallée.

Figure 1 Localisation du Jari

Figure 1 Localisation du Jari

2L'ouvrage retrace d'abord l’histoire de la région, extrêmement difficile d’accès pour sa plus grande partie et qui « a fasciné les colonisateurs et les a aimantés pendant plusieurs siècles. On y a cherché l’Eldorado, le lac Manoa ou plus prosaïquement (mais cela revient au même) de fabuleuses mines d’or. Une rude compétition entre la France et le Brésil a rendu un verdict amer pour la première, vainqueur de la bataille de la connaissance avec des explorateurs comme Jules Crevaux et Henri Coudreau, mais défaite dans la bataille diplomatique, qui donna au Brésil le bassin du Jari il y a un peu plus d’un siècle ».

Figure 2 La navigation sur les fleuves amazoniens vue par Coudreau

Figure 2 La navigation sur les fleuves amazoniens vue par Coudreau

Figure 3 La "chaîne des Tumuc-Humac" vue par Coudreau

Figure 3 La "chaîne des Tumuc-Humac" vue par Coudreau

3Après ces explorations qui vont des « arpenteurs des Tumuc Humac » au «  dévoilement cartographique » et au bornage – encore imparfait – des frontières, François-Michel Le Tourneau et Anna Greissing analysent le « projet Jari », où à « la démesure industrielle succède à la démesure foncière », depuis l'échec du projet du milliardaire américain Daniel Ludwig jusqu'à la « brésilianisation et réorientation du projet Jari », et se demandent si on va vers une entreprise socialement et écologiquement responsable ?

Figure 4 Trajet de l’expédition Mapaoni

Figure 4 Trajet de l’expédition Mapaoni

4La dernière partie de l'ouvrage est consacrée à l’expédition Mapaoni, menée en 2011, qui a permis de remonter le Jari et son affluent le Mapaoni jusqu’à la borne de trijonction Brésil/Surinam/Guyane française. François-Michel Le Tourneau ayant été à l'origine de cette expédition franco-brésilienne, puis l'ayant menée de bout en bout, il est évidemment bien placé pour en donner les tenants et aboutissants, le livre complétant ici le documentaire coproduit par Capa Presse, Arte et CNRS Images, diffusé sur Arte.

Figure 5 Annonce d'une projection du film sur l'expédition Mapaoni

Figure 5 Annonce d'une projection du film sur l'expédition Mapaoni

5On peut ne pas partager tout à fait la conviction de François Michel Le Tourneau, pour qui « L’histoire et la configuration actuelle de ce territoire en font à la fois un symbole et un condensé de l’histoire de toute l’Amazonie brésilienne ». Certes il argumente: « Le Jari a tout connu, et dans la plupart des cas en excès : des dizaines d’explorateurs, allant de nobles français à des scientifiques de l’Allemagne nazie, croisant en tous sens des régions supposées impénétrables et entrant en contact avec des ethnies jusque-là inconnues; un baron du caoutchouc qui construira l’un des plus grands latifundios du monde ; un projet industriel majeur, commandé par un milliardaire américain qui y perdra partiellement son combat contre la nature amazonienne; des forêts immenses et intactes contrastant avec des bidonvilles sur pilotis; des orpailleurs, des ruées vers l’or et, aujourd’hui, la plus vaste mosaïque continue d’aires protégées du monde... ». L'Amazonie est vaste et diverse, bien plus qu'on ne l'a longtemps cru, et ne se laisse pas si facilement résumer par l'un de ses innombrables fleuves.

  • 3  Sous-titré 800 lieues sur l'Amazone, le livre est paru sous forme de feuilleton au Magasin d'éduca (...)

6Mais qui parviendra à écrire un autre livre qui informe aussi bien le lecteur tout en lui racontant, au fil de l'eau, des histoires aussi fascinantes? Après La Jangada de Jules Verne3 et Le Jari de François Michel Le Tourneau, le défi ne sera pas facile à relever…

Haut de page

Notes

1  Cette situation, qui évoque évidemment le nom de notre revue, n'est pas la seule raison de notre intérêt pour cet ouvrage

2  http://www.iheal.univ-paris3.fr/fr/recherche/anr-blanc-duramaz et L'Amazonie brésilienne et le développement durable. Leçons du projet Duramaz, par François-Michel Le Tourneau, Martine Droulers (dir.)
Belin, 2011, 478 p., 32 euros.

3  Sous-titré 800 lieues sur l'Amazone, le livre est paru sous forme de feuilleton au Magasin d'éducation et de récréation de P.-J. Hetzel puis en édition grand-format in-18 en 1881.

Haut de page

Table des illustrations

Titre Figure 1 Localisation du Jari
URL http://confins.revues.org/docannexe/image/8306/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 168k
Titre Figure 2 La navigation sur les fleuves amazoniens vue par Coudreau
URL http://confins.revues.org/docannexe/image/8306/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 288k
Titre Figure 3 La "chaîne des Tumuc-Humac" vue par Coudreau
URL http://confins.revues.org/docannexe/image/8306/img-3.jpg
Fichier image/jpeg, 264k
Titre Figure 4 Trajet de l’expédition Mapaoni
URL http://confins.revues.org/docannexe/image/8306/img-4.png
Fichier image/png, 457k
Titre Figure 5 Annonce d'une projection du film sur l'expédition Mapaoni
URL http://confins.revues.org/docannexe/image/8306/img-5.jpg
Fichier image/jpeg, 243k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Hervé Théry, « Le Jari. Géohistoire d'un grand fleuve amazonien », Confins [En ligne], 17 | 2013, mis en ligne le 25 mars 2013, consulté le 26 mai 2017. URL : http://confins.revues.org/8306

Haut de page

Auteur

Hervé Théry

Directeur de recherche au CNRS, Creda, professor visitante na USP, Cátedra Pierre Monbeig, hthery@aol.com

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Confins – Revue franco-brésilienne de géographie est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.

Haut de page
  • Logo Revue soutenue par l’Institut des sciences humaines et sociales du CNRS
  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • Logo Index Latindex
  • Logo IHEAL (Institut des Hautes Études de l'Amérique Latine)
  • Logo CREDA (Centre de recherche et de Documentation sur les Amériques)
  • Logo USP (Universidade de São Paulo)
  • Revues.org