Navigation – Plan du site

Éditorial du numéro 16

Hervé Théry et Neli Aparecida de Mello-Théry
Cet article est une traduction de :
Editorial do número 16

Texte intégral

Éditorial du numéro 16

1La caractéristique majeure de ce numéro 16 de Confins est la place qu’il fait aux comparaisons France-Brésil et aux échanges intellectuels entre les deux pays (et au-delà). Nous nous en réjouissons puisque c’est la principale raison d’être de la revue.

2Deux articles portent explicitement sur des comparaisons, « Proteger a biodiversidade ou o patrimônio? Uma comparação da gestão de parques nacionais na França e no Brasil », de Nadia Kornijezuk et « La comparaison en géographie. Contribution à partir de l’étude de la coopération intercommunale en France et au Brésil », de Juliana Nunes Rodrigues. Deux autres analysent l’influence de la pensée française au Brésil, « O pensamento francês na geografia rural do Brasil » de Flamarion Dutra Alves, ou la mettent en œuvre – en l’occurrence en appliquant les réflexions de Guy Di Méo à une situation brésilienne, « Interpretação do espaço social da Região Histórica das Missões Jesuítico-Guarani: uma dialética com as reflexões do francês Guy Di Méo » de Muriel Pinto. L’hommage rendu à Antonio Teixeira Guerra inclut lui aussi une dimension franco-brésilienne puisque ce grand géographe brésilien a beaucoup fréquenté la France et même ce qui était à l’époque son empire colonial. On le voit bien sur la dernière image de l’article où il est photographié devant l’Institut français d’Afrique noire, à Dakar : les regards croisés de ce brésilien et de ces géographes français sur le monde africain leur ont certainement beaucoup appris à l’un comme aux autres.

3Allant dans le même sens un autre article, « Água, organização do território e desertificação na Tunísia: reflexões a partir de um trabalho de campo » de Bartolomeu Israel Souza et Rosa Maria Vieira Medeiros, témoigne d’une croissante ouverture sur le monde des géographes brésiliens, que Confins souhaite encourager, considérant que le Brésil est devenu un acteur majeur sur la scène mondiale et a besoin de regarder au-delà de ses frontières. Les géographes brésiliens ont tout à y gagner, à la fois en découvrant l’immense diversité du monde et en percevant mieux, en retour, les spécificités de leur pays. La comparaison permet aussi – et peut-être surtout – de mieux comprendre chacun des éléments sur lesquels elle s’opère.

4Une autre manière de comparer France et Brésil est de porter le regard sur le lieu où ils sont physiquement voisins, leur frontière commune sur l’Oyapock, qui sépare – ou unit ? – les deux pays en mettant en contact la Guyane française et l’État d’Amapá. Le dossier est coordonné et introduit par Françoise Grenand qui analyse les « Enjeux de territoires sur une frontière méconnue entre la France et le Brésil : le fleuve Oyapock ». Elle y explique notamment pourquoi elle a choisi de faire se succéder des articles sur les « Usages et gestion du domaine forestier de Regina/Saint-Georges, Guyane française » (Pauline Sévelin-Radiguet), la « Dynamique des savoirs et des échanges d’un produit de collecte en territoire transfrontalier. Le cas du wassaï (Euterpe oleracea) dans la région du bas Oyapock » (Pauline Laval), « L’agriculture à Saint-Georges-de-l’Oyapock. Bilan et perspectives » (Tchansia Kone), « Les petits exploitants agricoles et l’État brésilien sur la frontière avec la Guyane française » (Laurença Martins-Faure) et finalement – last but not least – la « Construction et restructuration territoriale chez les Wayãpi et Teko de la commune de Camopi, Guyane française » de Damien Davy, Isabelle Tritsch et Pierre Grenand.

5La « préférence donnée aux articles comparatifs et aux articles de Brésiliens sur l’Europe », pour citer ici le texte de présentation de la revue (qui est le premier que les lecteurs rencontrent en se connectant) se manifeste aussi – grâce au courage des auteurs qui ont osé se frotter à des sujets lointains et difficile – dans la chronique de terrain d’Aldomar Ruckert « A região transfronteiriça do Reno superior – Strasbourg & Ortenau. Relatos e observações de campo entre a França e a Alemanha » et la position de recherche de Camilo Carneiro Filho « La grande région, région transfrontalière européenne ».

  • 1 Bertha K. Becker, « Recuperação de áreas desflorestadas da Amazônia: será pertinente o cultivo da p (...)

6D’autres textes de ce numéro très copieux sont remarquables à plusieurs titres, le sujet original sur « Les difficultés de la filière brésilienne face à la nouvelle organisation mondiale du négoce des pierres de couleur » d’Aurélien Reys, le thème très actuel avec le compte-rendu de Rafael d’Almeida Martins « Adaptação: novas e velhas questões no debate de respostas para enfrentar as mudanças climáticas » ou la suite donnée à un thème déjà traité dans la revue1, en l’occurrence les plantations de palmiers à huile en Amazonie, avec l’article de João Santos Nahum et Antonio Tiago Corrêa Malcher, « Dinâmicas territoriais do espaço agrário na Amazônia: a dendeicultura na microrregião de Tomé-Açu (PA) ».

7Pour conclure le numéro, trois « images commentées » bien différentes et également – à notre avis – intéressantes, une note de recherche particulièrement synthétique de Cláudio Egler, « Nodalidade e rede de cidades na América do Sul », de belles images – bien mises en situation de Fernando Shinji Kawakubo et Rúbia Gomes Morato sur « A florada do cafezal no sul de Minas Gerais ». Enfin, « New talents » attire l’attention de nos lecteurs sur trois posters de jeunes géographes, Oana Ionus, Javier Nuñez Villalba e Hannes Künkel récompensés au Congrès de l’union géographique internationale, IGC2012, à Cologne.

8Nous espérons que ce numéro vous plaira et qu’ainsi le nombre de ses lecteurs continuera à croître, comme il le fait d’année en année, au total le site a reçu plus d’un million de visites et un peu plus de 2,5 millions de pages ont été consultées. Ce nombre de visites augmente constamment malgré les irrégularités causées par les vacances françaises (juillet-août) et brésiliennes (janvier-février) et les courbes tracées à partir des statistiques de fréquentation du site de Confins (ci-dessous) montent régulièrement depuis le numéro 1, ce dont nous vous remercions. Bonne lecture à tous.

Tableau 1. Les visites de la revue Confins augmentent régulièrement.

Année

Nombre de visites

Visites par jour

Pages

2007

12 49

58,4

26 087

2008

83 701

228,7

168 786

2009

141 953

388,9

559 867

2010

207 018

567,2

593 885

2011

248 273

680,2

507 200

2012

329 769

1 056,2

704 975

Total/moyenne

1 023 204

384,68

2 560 800

Source. www.revues.org

Graphique 1. Représentation détaillée des consultations du site de la revue Confins

Graphique 1. Représentation détaillée des consultations du site de la revue Confins

Source. www.revues.org, gráfico HT

Haut de page

Notes

1 Bertha K. Becker, « Recuperação de áreas desflorestadas da Amazônia: será pertinente o cultivo da palma de óleo (Dendê)? », Confins 10 | 2010 et Martine Droulers, Adriano Venturieri, Moises Mourão, Marcelo Thalês et René Poccard, « Le palmier à huile : un avenir pour l’Amazonie ? », Confins, 10 | 2010,

Haut de page

Table des illustrations

Titre Graphique 1. Représentation détaillée des consultations du site de la revue Confins
Crédits Source. www.revues.org, gráfico HT
URL http://confins.revues.org/docannexe/image/9634/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 454k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Hervé Théry et Neli Aparecida de Mello-Théry, « Éditorial du numéro 16 », Confins [En ligne], 16 | 2012, mis en ligne le 20 novembre 2012, consulté le 28 juillet 2017. URL : http://confins.revues.org/9634

Haut de page

Auteurs

Hervé Théry

CNRS-Creda

Articles du même auteur

Neli Aparecida de Mello-Théry

USP-EACH

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Confins – Revue franco-brésilienne de géographie est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.

Haut de page
  • Logo Revue soutenue par l’Institut des sciences humaines et sociales du CNRS
  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • Logo Index Latindex
  • Logo IHEAL (Institut des Hautes Études de l'Amérique Latine)
  • Logo CREDA (Centre de recherche et de Documentation sur les Amériques)
  • Logo USP (Universidade de São Paulo)
  • Revues.org